Instructions aux patients

Une semaine avant :

  • Arrêtez de prendre des aspirines, ou autre médicaments similaire comme Motrin, une semaine avant l’intervention.
  • Arrêtez de prendre des médicaments pour la liquidité du sang (comme Coumadin) une semaine avant l’intervention chirurgical. Consultez votre médecin avant d’arrêter.
  • Exécutez les exercices Kagel

Un jour avant l’intervention :

  • Prenez la moitié d’une bouteille de citrate de magnésium le jour avant l’intervention.
  • Prenez Fleet Enema le soir avant et le matin de l’intervention.
  • Mangez un repas léger le jour avant l’intervention.
  • Ne buvez plus et ne mangez plus après minuit avant l’intervention.

Le jour de l’intervention :

La plupart des patients sont demandés à se rendre à l’hôpital deux heures avant l’intervention. Le lieu exact et temps vous sera communiqué par le chirurgien.

Assistance post-opératoire de la prostatectomie robotique radicale

La plupart des patients sont relâchés dans les 24 heures après la chirurgie. Chaque patient est renvoyer à la maison avec un cathéter Foley qui est connecté à un petit sac. Le chirurgien et/ou infirmer devrait vous montrer comment vider le sac si nécessaire. Essayez d’avoir quelqu’un qui peut vous conduire à la maison après l’intervention.

Médicaments :

En général, les patients reçoivent trois prescriptions après la chirurgie :

  • Cipro ou des antibiotiques similaires. Il faudrait commencer à les prendre 24 heures avant d’enlever le cathéter.
  • Antidouleur comme Tylenol et Codein.
  • Purge comme Colace.

Vous pouvez reprendre vos médicaments habituels après être relâché de l’hôpital avec l’exception de certains médicaments comme Coumadin et Aspirine. Si l’utilisation vous est vraiment nécessaire de ces médicaments vous est vraiment nécessaire, contactez mon cabinet ou votre médecin.

Evitez d’utiliser de l’Aspirine, ou des médicaments similaire après l’intervention chirurgicale.
Prenez assez de purge pour éviter la constipation. Cela permettra d’éviter un quelconque stress de l’anastomosais et du rectum.

Cathéter :

Le cathéter est habituellement enlevé dans les 4-5 jours qui suivent la prostatectomie robotique radicale. Une cystographie qui est une simple radiographie est faite pour enlever le cathéter. Vous devez contacter mon cabinet dès votre départ de l’hôpital pour prendre un rendez-vous afin d’effectué l’examen. Commencez à prendre les antibiotiques le jour avant l’examen.

J’examinerai personnellement la pathologie finale durant la visite pour enlever le cathéter. Nos pathologistes utilisent un examen appeler « whole mounts » afin de détecter la location et le volume de la tumeur. Les valeurs Gleason et les marges des échantillons seront discutés durant le rendez-vous.

Prenez des serviettes absorbantes le jour où vous enlèverez le cathéter.

Occasionnellement, il peut y avoir quelques pertes autour du cathéter quelques jours après la chirurgie. Cela est dû principalement aux spasmes de la vessie et il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Le cathéter ne tombe pas et est maintenu par un petit ballon à l’intérieur de la vessie. Cela garanti qu’il n’y aie pas de tension sur le cathéter. Occasionnellement, l’urine pourrait etre d’une couleur un peu rougeâtre comme du sang, il est recommandé de boire beaucoup de liquide pour rendre l’urine plus claire.

Si le cathéter ne draine pas et vous sentez une insolite douleur abdominale, appelez immédiatement le médecin.

Activités :

Il est essentiel pour les patients de continuer avec les exercices Kagel après avoir retirer le cathéter. En faisant ces exercices, vous pouvez regagner le contrôle de la continence et puissance plus rapidement.

Vous pouvez marcher après l’intervention chirurgical, toutefois, les activités comme la course, balade en bicyclette, ne sont pas recommandées. Essayez de ne pas soulever des poids de plus de 2.5 kg. Evitez l’activité sexuelle ou vigoureuse pour 6-8 semaines après la chirurgie.

Normalement, les patients peuvent se raser et laver après la chirurgie. Les blessures sont couvertes de pansements qui peuvent être enlever après 48 heures de l’intervention. Evitez de frotter sur les blessures. Toutes les blessures sont cousues à la main, il n’y a pas d’agrafes utilisées pour unir la peau.

Précautions :

Evitez d’être assis dans la même position pendant une longue durée, utilisez un cousin assez mou sur lequel vous vous assaillez pour éviter toute pression sur le périnéal.

Boire beaucoup de liquide après la chirurgie. Vous pouvez essayer des diètes légères, jus, soupes et yogourts afin de retrouver une circulation intestinale, une fois retrouver vous pouvez passer à une diète régulière.

En cas de fièvre, 101 ou plus, de frisons ou si la couleur de l’urine ne s’éclaircit pas malgré tous les liquide que vous buvez, appelez le médecin.

Contrôles médicaux suivants :

Le premier examen du sang PSA est exécuté un mois après la chirurgie. Les successives visites sont les suivantes :

  • Examen du sang (PSA) et examen digital rectal chaque trois mois pendant la première année suivant l’opération.
  • Examen du sang (PSA) et examen digital rectal chaque six mois pendant la deuxième année suivant l’opération.
  • Examen du sang (PSA) et examen digital rectal chaque année après la troisième années.

Exercices Kagel

Le but de ces exercices est de renforcer les muscles du pelvis. Les muscles du bassin ont un rôle important dans le contrôle du flux urinaire. Il est important d’apprendre les exercices Kagel correctement. Il n’y a pas de limitation dans la pratique des exercices, plus vous les faites plus fort deviennent les muscles du pelvis. Cela résulte en un meilleur contrôle du flux urinaire.

Ces exercices doivent être effectués une semaine avant l’intervention chirurgicale et doivent être exécutés aussi après la prostatectomie robotisée radicale.

Meilleur moyen pour exécuter les exercices Kagel

Pour un débutant, le meilleur moment pour s’exercer à faire les exercices est durant l’urination. Essayez d’arrêter et recommencer le flux urinaire. Contractez les muscles du pelvis pour 5 secondes et arrêtez d’uriner. Continuez à uriner de nouveau et répétez cet exercice. Vous pouvez aussi essayer de contracter les muscles rectaux. Une fois que vous aurez appris la méthode, vous pourrez effectuer ces exercices sans devoir forcement uriner. En étant assis, on conduisant. Il est important de se rappeler de ne pas avoir les muscles des jambes, fesses et de l’abdomen tendus. Il n’y a pas besoin de retenir son propre souffle pendant l’exécution des exercices. Essayez de faire 10 répétitions trois fois par jours, plus vous effectuerez les exercices, plus fort deviendront les muscles du pelvis. Vous devriez noter une différence après 2 ou 4 semaines.

Rappelez vous de respirer normalement et utiliser seulement les muscles du pelvis. Vous aurez de grands résultats en peu de temps.
Si vous n’êtes pas encore sûre ou les symptômes n’ont pas améliorés, n’hésitez pas à me contacter.

Instructions aux patients
Noter cet avis

Réserver un rendez-vous avec
Dr. David Samadi: