Laparoscopic prostatectomy

R:  

Prostatectomie laparoscopiqueIl s’agit d’un traitement chirurgical du cancer de la prostate minimalement invasif qui consiste à éliminer complètement le cancer de la prostate au travers de petites incisions.

R:  
  • Bref séjour hospitalier
  • Moins de perte de sang
  • Suppression plus rapide du cathéter
  • Moins de consommation de médicaments antidouleur post opératoire
  • Agrandissement visuel augmenté de 10-15 fois
  • Retour aux normales activités dans les deux semaines qui suivent l’opération
  • Meilleurs résultats esthétiques

R:  

Les résultats de contrôle du cancer pour les patients soumis à la laparoscopie sont essentiellement identiques à ceux de la prostatectomie radicale ouverte. Cela est confirmé par les principales institutions nationales où cette intervention est de routine.

R:  

Comparable au temps d’une chirurgie ouverte, habituellement entre 2.5 à 3.5 heures. Naturelement, chaque cas est différent suivant la dimension de la prostate et les différentes anatomies.

R:  

La majorité de mes patients quittent l’hôpital un jour après l’intervention. Cependant, le séjour peut varier. Plus de 90% des patients sont à l’aise pour sortir dès le deuxièmen jour.

R:  

Dans le cas d’une chirurgie ouverte, le cathéter est enlevé après deux ou trois semaines. Avec la prostatectomie laparoscopique le cathéter est retirré trois jour après l’opération. Cela s’effectue sous un contrôle radiographique afin de contrôler l’état de l’anastomose.

R:  

La perte moyenne de sang sous une prostatectomie laparoscopique est de 150cl Cependant, le risque de transfusion est extrêmement bas. Les vaisseaux sanguins sont aplatis par la pression abdominale et contrôlés grace à l’agrandissement visuel donné par la camera.

R:  

Tout est fait pour épargner les nerfs. Un des principaux avantages de la prostatectomie laparoscopique est le fait que les nerfs et vaisseaux sanguins sont agrandis et donc plus facile à épargner. Le retour complet des fonctions peut prendre jusqu’ à six mois et pour certains cas, le Viagra peut aider.

R:  

Il est nécessaire de porter des protections pendant les premières semaines qui suivent l’opération. Le retour de la continence est rapide ; en quelques semaines, plus de 95% des patients ont retrouvé pleine fonction de leur vessie. Occasionnellement, un léger problème d’incontinence urinaire peut surgir après l’opération qui généralement se résout par des exercices Kagel.

R:  

La candidature pour ce type d’intervention dépend du diagnostic localisé du cancer prostatique. Tout patient ordinairement candidat à une chirurgie conventionnelle, aura de bons résultats avec une prostatectomie laparoscopique.

Réserver un rendez-vous avec
Dr. David Samadi: